Je recommence ou je continue?

Niveau logique PNL: Croyances et valeurs

source photo : internetmonk.com

Déjà le mois de septembre, que le temps passe vite. En septembre je fais toujours une mise au point sur mon cheminement santé, mes objectifs, je me refais un plan d’attaque pour entamer l’automne en force. Puisque ma perte avait commencé à l’automne, on dirait que j’ai toujours prise temps de l’année pour cette si implante mise au point. Ce qui m’a surpris cette année, c’est que mon dialogue  interne avait changé. Pour la première fois, je me suis entendue me dire « la tu dois tout recommencer ». Quoi? D’où  ça sort? Recommencer? Pourquoi ai-je ce sentiment d’avoir à tout recommencer? C’est pourtant tout à fait faux.

Oui au courant de l’été, comme beaucoup de gens, j’ai eu un laisser-aller, j’ai moins bien mangé, j’ai bu plus de bière, de vin, j’ai eu beaucoup de BBQ, de sorties de familles, des vacances, voyages. Je n’ai pas beaucoup négligé l’entraînement par contre. Une chance! Mais je me retrouve en septembre avec quand même un peu plus de poids, je me sens plus fatiguée et mon sentiment interne est que je dois tout recommencer. Pourtant je n’ai pas repris 45 lbs, je n’ai jamais complètement arrêté l’entraînement et je n’ai pas si mal mangé que ça.

Alors dans ce temps-là, je me parle. Je fais un effort conscient pour corriger mon dialogue intérieur. Au cours des derniers jours je me suis rappelé comment j’étais en octobre 2012 avant de commencer. Je suis LOIN de ce point alors je ne recommence pas du tout. Au contraire, je CONTINUE! Le dialogue interne que nous entretenons avec nous même peut faire une grosse différence. Quand je me disais que je devais tout recommencer, je sentais la tâche lourde, je me sentais épuisée juste à y penser, je ne me sentais pas motivée du tout. Mais en me disant voyons, tu continues, tu es loin de recommencer, je me  sens forte, fière de mes accomplissements passe et je sais que j’ai les capacités de continuer mon cheminement. J’ai tellement appris dans les trois dernières années, j’ai tellement changé mes habitudes de vie. Ce n’est pas un mini détour pendant quelques semaines estivales qui font que tous mes succès du passé sont inexistants.

Trop souvent j’entends des gens dirent qu’ils recommencent parce qu’ils ont repris quelques lbs ou se sont moins entraîné pendant une semaine. Voyez-le comme un détour, pas un arrêt. Des semaines ou on est moins assidus, moins disciplinés, nous les vivons tous, cela ne veut pas dire que nous recommençons quand on reprend la discipline.

Alors suite à ces réflexions, je me sens maintenant d’attaque, fini la culpabilité de l’été, fini les discours internes négatifs, j’ai mon plan pour l’automne!

Partager ce blogue
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInGoogle+