J’apprend à être bien seul en 5 étapes!

Source photo : roberthawke.com

Tu comprends qu’être seul est quelque chose de difficile au moment où tu te retrouves complètement seul et que ta seule envie est d’être entouré de tes amis, ta famille ou même encore d’agrandir ton cercle d’ami sur Facebook!

Quand tu as appris à faire du vélo

Vous avez probablement oublié à quel point il vous a été difficile d’apprendre à monter à bicyclette! Par conséquent, vous n’avez probablement plus aucun souvenir des nombreuses des nombreuses pertes d’équilibre, des « débarques » que vous avez prises,  et des grafignes que vous avez écopées sur vos genoux.
Après avoir entendu vos pleurs et vos découragements, vos parents ont su faire preuve de détermination en vous demandant de remonter sur votre vélo. Leur intention n’était probablement pas de faire de vous un cycliste de compétition ou encore un futur olympien, leur intention était de vous apprendre à persévérer lorsque vous entreprenez un nouveau sport ou une nouvelle tâche.

Voilà une réalité dont peu réussisse à prendre conscience. Dès notre tendre enfance, nos parents vont prendre le temps de nous inculquer plusieurs forces telles : le courage, la persévérance, la détermination, l’initiative…  Ces forces se développent lorsque nous apprenons à lire, à écrire, à compter, à nager, à attacher nos lacets, à étudier, etc.

Parmi les tâches mentionnées ci-dessus, chacune d’entre elles vous a permis de devenir une meilleure version de vous-même. En vieillissant, vous continuez à apprendre.  Cependant, rendu à l’âge adulte, vos parents ne sont plus là pour vous pousser dans les fesses afin que vous repoussiez vos propres limites.

6b9d9e06a3e4dc1cb189b470ea7747a2
L’être humain vient au monde pour deux raisons:

L’être humain vient au monde pour deux raisons, la première est d’avoir du plaisir et la seconde est d’éviter de souffrir.

L’évidence parle d’elle même, apprendre à être bien seul ne sonne en aucun temps comme une partie de plaisir.  Alors pour entreprendre ce voyage il s’avère qu’une bonne dose de courage, de volonté et de détermination est nécessaire.

Au moment où vous vivez la solitude, vous commencez à ressentir une douleur intérieure.  Cette douleur vous donne une seule envie, vous retrouver en compagnie d’une personne qui saura vous la faire oublier.  Voilà la mise en garde, essayez d’oublier ou tenter de faire passer une douleur intérieure est une stratégie qui fonctionne, mais seulement temporairement.  Qui dit temporaire, dit : à recommencer!!

Donc, il n’y a aucune recette magique.  Cependant voici 5 étapes que vous traverserez à chaque fois que vous ferez face à la solitude :
  1. Accepter d’être seul sans chercher à vous retrouver en présence de quelqu’un d’autre.
  2. Laisser votre ordinateur, votre cellulaire et votre tablette fermés.
  3. Évitez le type de pensée : si je suis seul, c’est parce que personne ne veut de moi.
  4. Entretenez le type de pensée : si je suis seul, c’est que j’ai choisi de passer du temps seul avec moi-même pour apprendre à me connaître.
  5. Répétez l’expérience jusqu’à ce que l’expérience devienne agréable!

La première fois que vous vous retrouverez seul avec vous-même sera aussi difficile que la première fois où vous êtes monté à vélo. Rappelez-vous que vos parents ont su vous prouver que vous possédiez les capacités pour réussir à faire de la bicyclette.   Maintenant, vous devez croire en vos propres capacités que vous allez réussir à apprendre à être bien seul!

Sandra Manegre

Partager cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInGoogle+