Aimer bien manger : LA solution pour y arriver!

On va se le dire, quand les gens pensent à perdre du poids ou bien manger, habituellement les premières pensées qu’ils ont sont négatives. Du genre « je vais devoir me priver », « je ne pourrai plus rien manger de bon », « ça va être plate », « je ne pourrai plus jamais sortir au restaurant sans que ce soit pénible » et la liste continue.

Toutes ces pensées sont des pensées limitantes, des fausses croyances. Alors, il faut changer nos perceptions face à la saine alimentation. Tout est question de point de vue, comme le verre est il à moitié plein ou à moitié vide?

Alors pour changer vos perceptions vers un sentiment positif, au lieu de parler en termes de ce que vous ne mangerez plus, parlez en termes de ce que vous mangerez. Déjà le focus change de place et la perception se modifie.

Ensuite, faites-vous une liste de tous les aliments santé que vous aimez manger. Ceci a pour effet d’enlever le focus sur ce qu’on ne veut plus manger. Et remarquez, je dis « qu’on ne veut plus manger » pas « qui est interdit de manger » ou « que vous n’avez pas le droit de manger ». Cette liste, gardez la à portée de main. Quand vous commencerez à vous parler négativement que vous ne pouvez rien manger, lisez votre liste, vous verrez les tonnes de choix qui s’offrent à vous!

Parlez-vous toujours en termes de « c’est MON choix », « JE VEUX manger tel ou tel aliment ». Les mots sont tellement importants, ils ont une puissance que nous sous-estimons. En enlevant les mots qui donnent un sentiment de privation, d’interdits, le sentiment et la perception face aux aliments sains devient positive et puisque nous n’avons pas d’interdits, nous savons que nous choisirons à l’occasion de manger des aliments moins sains. Tout est dans l’équilibre. La différence est dans la fréquence et la quantité des aliments moins santé. Une occasion spéciale pour manger du gâteau est une occasion spéciale. Si manger du gâteau fait partie du quotidien, ce n’est plus spécial d’en manger, c’est devenu la norme, la routine. Alors choisissez quand vous mangerez les aliments moins santé que vous aimez!

Ceci fait toute une différence au niveau de notre perception sur bien manger et vouloir perdre du poids. Cette façon de se parler, de voir les choses, crée des connections positives avec la nourriture dans le cerveau et notre relation avec la nourriture change donc tranquillement avec le temps.

Partager ce blogue
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInGoogle+